Comment restaurer la citoyenneté, amener chaque habitant à devenir un acteur de la Cité?


Le citoyen a laissé la place au consommateur de services publics

 

Les maires et les élus municipaux savent combien se perd la citoyenneté c’est-à-dire le sentiment d’appartenir à la cité, de partager son destin et de se sentir porteur d’une partie de la responsabilité de l’avenir collectif. Les consommateurs de services publics réclament toujours davantage – pour eux -. Ils sont de perpétuels insatisfaits  et ne contribuent en rien à l’accomplissement des projets d’intérêt général.

Ils exigent tout de la collectivité, y compris ce qui relevait jusqu’à présent des questions familiales ou de la solidarité de proximité. Autrefois, les gens balayaient devant leur porte, au sens propre du terme. Aujourd’hui la commune doit y pouvoir, nettoyer les talus, éclairer la rue devant les portes et puis, assurer l’accueil du bébé à naître, accompagner tout au long de la vie, maintenir les commerces quand ceux qui les exigent ne les fréquentent pas … etc..

Loin de moi, l’idée de contester la nécessité pour les communes d’assumer leurs responsabilités. Mais à chaque fois que le citoyen renie la sienne, il fait prospérer l’individualisme et l’irresponsabilité.

Comment accepter l’exigence de plus en plus grande et légitime d’une plus grande sécurité pour les enfants quand la plupart des habitants regardent indifférents les excès de vitesse, les conduites dangereuses, les infractions au code de la route quand ils ne les commettent pas eux-mêmes?

Or, ces attitudes de recours systématique au règlement de tous les problèmes par la collectivité tend à se généraliser.

Comment réveiller le citoyen qui sommeille en chacun de nous? comment amener à une meilleure prise en compte de l’intérêt général? Il me semble que c’est un des grands défis que nous avons à relever pour retrouver le sens du mieux vivre ensemble.

Il ne sert à rien de geindre et de regretter que les choses n’aillent pas comme on le voudrait. Nous pouvons travailler ensemble pour réfléchir aux moyens de restaurer la citoyenneté. Aussi nous vous proposons de nous retrouver pour constituer un groupe de travail constitué de Maires, de responsables d’associations, de particuliers, de chercheurs pour faire de l’Ille et Vilaine un département pilote de la citoyenneté retrouvée.

 

Si vous êtes intéressé par cette réflexion commune, n’hésitez pas à nous le faire savoir en téléphonant  au 02 99 41 73 56 ou en écrivant a à Jean-Louis Tourenne  au 21 quai Lamennais 35000 Rennes ou à  cmury.senat@gmail.com

Votre expérience, vos idées nous intéressent pour construire ensemble  un meilleur avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Jean-Louis TOURENNE

21 quai Lamennais

35000 RENNES