La vérité en politique! un impératif salutaire. Nos concitoyens ne supportent plus le mensonge.


Que ce serait bien si les débats, brusquement, étaient fondés sur la bonne foi.

Pour redonner confiance aux citoyens dans l’action politique, ce serait bien de faire un effort de vérité.

Maintenant que les urnes ont délivré leur verdict, la tentation serait grande, puisque nous avons gagné, de recouvrir d’un voile pudique, les excès, les contre-vérités volontaires, les rumeurs propagées… Mais ce serait encourager leur reproduction, lors des prochaines échéances. Je suis toujours étonné, voire indigné, par la propension de certains à déformer les faits,  à tricher sciemment avec la réalité en espérant tromper l’électeur. Ce qui se produit sans doute…

Et conforte ceux qui ne croient plus en rien dans l’idée que, décidément, les hommes (et les femmes) politiques ne savent que travestir la vérité et raconter des histoires. 

Aussi, je crois salutaire de rectifier quelques affirmations – parmi de nombreuses – mensongères. Je sais: ce serait mieux d’oublier et de nous satisfaire de notre victoire. Cependant, je ne supporte pas ces comportements, quelles qu’en soient les motivations. Alors, je m’autorise, un quart d’heure de révolte… et puis l’action départementale reprendra son cours.

Mensonge sur les dépenses de communications: elles sont de 6 à 7 fois inférieures à celles de St Malo et considérablement plus faibles que dans la moyenne nationale. Alors que nous avons fait des efforts pour les réduire quand nos prédecesseurs sponsorisaient Jean-Emile Rouault( qui connaît), Lionel Péan ou Maîté Poussin pour des sommes allant jusqu’a 700 000F (110 000 € ) pour chacun. Quand la Garden-party annuelle ( et électorale) s’élevait à plus d’un million de francs, ou encore l’inauguration de l’Ecole Louis De Bröglie. combien de dépenses destinées à “vendre l’image” des Présidents  plus que la notoriété du département.

Mensonge sur les dépenses de fonctionnement et la fiscalité: 84 ème place pour les dépenses de fonctionnement, 72 ème pour l’impôt ménage 201. Pourquoi omettre de dire que la droite avait décidé des augmentations de 8% par an entre 2001 et 2004. Pour nous, 6% par an entre 2004 et 2011 et essentiellement dûes aux transferts de charges non compensées. (110 millions d’euros en 2011). Et 6% d’augmentation par an, c’est 12€ par an et par personne soit 1 € par mois redistribués aux personnes âgées, au personnes en situation de handicap, aux bénéficiaires du RSA, aux enfants et adultes  bénéficiant des transports, etc. Comment peut-on venir nous donner des leçons quand l’Etat laisse filer le prix du gaz, de l’électricité, des carburants? quand l’Etat amplifie les déremboursements, appauvrit les plus pauvres et les classes moyennes par des taxes et prélèvemnts souvent bien cachés?

Mensonge sur les agences départementales: La droite avait un projet, ouverture des plis réalisée, de 43 millions d’euros pour l’extension du Conseil Général à Rennes. Nous, nous avons réalisé 7 agences départementales dans les pays, au plus près des habitants, pour 20 millions d’euros, soit 23 millions d’économie et en aménageant le territoire.

Je pourrais continuer, mais à quoi bon!!! Ce serait pourtant bien qu’on redonne de la noblesse, de la vérité, de la sincérité à la fonction d’élus. Le Front National y perdrait certainement beaucoup de son audience.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *