L’opposition n’en a que faire de l’ESS et de la monnaie complémentaire …


… et sans doute des commerçants et artisans, et des petites communes

L’intégrisme en faveur du libéralisme !

L’opposition départementale c’est toujours, malgré la crise qu’il a provoqué, la glorification du libéralisme, une forme d’intégrisme religieux contre tout ce qui porte l’habit public : vote systématique contre la régie des transports qui a fait économiser 2 millions d’euros au département. Vote réflexe contre (ou abstention) dès qu’on prononce le nom d’économie sociale et solidaire. Pourtant l’économie sociale ce sont les associations d’aide aux personnes, les coopératives agricoles, industrielles, de HLM. L’économie sociale c’est la concrétisation d’une philosophie largement partagée portant les valeurs de solidarité, de citoyenneté, de décisions collectives, de progrès partagé.

 

Au cours du vote du budget, suite à la présentation du rapport portant sur la politique de soutien ESS, que n’ai-je pas entendu comme arguties pour mieux noyer l’ESS! « ça coût cher au département !! » En réalité plus de 50 fois moins cher que l’économie conventionnelle pour 12% des emplois sur le département . « manque d’efficacité de l’ESS » et pourtant combien de maisons de retraites, de coopératives agricoles, d’établissements pour handicapés,  de milliers de logements construits, de services rendus à tous ceux qui en ont besoin, dépendent de l’Economie sociale et Solidaire ?

Le modèle ultra libéral désastreux pour lequel ils continuent de prêcher
Et ils – les membres de l’opposition – continuent de vouloir nous faire  croire aveuglement dans un modèle qui nous a conduits à la ruine économique et sociale,  a détruit en 2008, 187000 postes, 334000 en 2009, soit les pertes les plus lourdes enregistrées depuis 40 ans et qui continue encore chaque jour d’envoyer des hommes et des femmes dans des situations de grandes détresses, c’est soit faire preuve de grande naïveté, soit être particulièrement démagogue et coupable d’encourager la cupidité, l’exploitation des hommes et des ressources naturelles !

La monnaie solidaire : le consommer local et sain

Alors pour être totalement clair : L’économie sociale et solidaire représente 12% des emplois en Ille-et-Vilaine, c’est un secteur en plein essor qui est porteur d’espoir pour un système économique en crise. L’ESS c’est l’idée d’un développement durable tourné vers l’humain. C’est donc une véritable force économique au service des hommes, des territoires et de leur environnement et le Galleco en est son bras armé ! Un outil qui sera au service d’un modèle plus juste et plus équitable, qui permettra de soutenir l’économie locale, les petits commerçants, les artisans, mais aussi la production locale. En pleine crise « findus », comment ne pas être sensibilisé par le besoin de relocalisation de certaines productions et de responsabilisation de nos modes de consommation?

Ce projet, expérimenté dans les pays de Rennes, Redon et Fougères dès 2013 permettra de dynamiser l’économie localed’intensifier et multiplier les échanges locaux, afin que la richesse produite sur le territoire puisse bénéficier au maximum à ses habitants qui sont parties prenantes du projet permettant de revaloriser le lien social, autour d’un système d’échange commun et local.

Innover, inventer un nouveau modèle de développement
Nous continuons de  faire le pari de l’innovation, de l’émergence d’un nouveau modèle de développement, plus durable, plus juste, plus épanouissant, plus citoyen pour notre département.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *