Le château du Rocher Portail : une merveille méconnue… pour l’instant !!


Avec Sylvie Robert, mon alter ego, Sénatrice d’Ille-et-Vilaine, nous nous  sommes rendus à Saint-Brice en Coglès sur la suggestion de Louis Dubreil son Maire et nouveau Maire de la commune nouvelle Maen Roch. Rendez-vous pris avec le nouveau propriétaire des lieux, Manuel Roussel, nous envisagions la visite d’un beau château Renaissance, méconnu mais semblable à beaucoup d’autres en Bretagne et en France.

Nous nous sommes largement trompés : il n’est pas beau… il est exceptionnel, fantastique,  porte la signature de Salomon de Brosse,  l’architecte du Parlement de Bretagne et du Palais du Luxembourg qui abrite le Sénat.

Un immense domaine paysager, aux arbres magnifiques, enserre au fond de sa vallée un trésor d’architecture parfaitement restauré qui a retrouvé l’esthétique et l’équilibre qui furent les siens au moment de sa construction à la fin du règne de Henri IV. Grandes cours refaites à l’ancienne, écuries, immenses bâtiments d’habitation avec galerie aux arcades d’une grande élégance, unique dans l’ouest, le château a conservé sans subir les dommages des siècles, des grandes pièces de réception, de vie  et salons d’apparat.

L’ensemble majestueux et d’une pure beauté mériterait à lui seul une visite pour s’émerveiller devant la qualité de la construction, la parfaite harmonie de ses lignes, les larges douves sur lesquelles le vent s’étale en risées rafraîchissantes. Mais il y a plus, beaucoup plus …

Chaque pièce est un écrin orné de tapisseries, de peintures parfaitement conservées. Chaque pièce retrace la vie et les mœurs sans modification aucune de la noblesse de province puissamment riche comme l’était le premier occupant : Gilles Ruelland, confident de Henri IV et de son épouse Marie de Médicis. Chaque pièce a conservé son mobilier d’origine : ses armoires, tables et chaises, lits à baldaquin, le tout sculpté avec talent et richement décoré.

Mais le mieux pour se remplir les yeux, se passionner pour l’histoire de notre Bretagne, revenir plus riche de ses propres découvertes, c’est… d’y aller…

Un bel atout pour le développement touristique en Pays de Rennes et de Fougères …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *