Zéro chômeur de longue durée à Pipriac – St Ganton : le projet de tout un territoire


Myriam El Khomri, Ministre à la détermination sans failles

 Myriam El Khomri, Ministre du Travail et de l’emploi, ne s’y était pas trompé. Le projet pensé par ATD Quart Monde pour conduire des chômeurs de longue durée vers l’emploi l’a immédiatement séduite.

Pour le département d’Ille et Vilaine, ATD avait déjà pris langue avec les acteurs politiques, économiques, sociaux de Pipriac et de St Ganton. Deux communes déjà engagées dans de nombreuses actions en faveur des services rendus à la population et particulièrement des plus vulnérables : Point Accueil Emploi, transports collectifs pour personnes âgées, chantier d’insertion, ADMR dynamique en termes d’aide à domicile etc…

La mobilisation locale soutenue par le rassemblement des collectivités locales et de l’Etat

Il n’aura fallu que peu de temps à ATD et son responsable  Patick  Valentin,  pour convaincre les autorités locales :  Marcel Bouvier , le Maire, Franck Pichot Conseiller Général et Président du PAE, des chefs d’entreprises, Denis Prost,  infatigable chef de projet,  animateur habité par la volonté d’en finir avec le chômage de longue durée.

Le grand rassemblement territorial a suscité la même volonté de coopération entre les communes, la communauté de communes, le département d’Ille&Vilaine, la Région Bretagne et l’Etat. Tous se sont engagés avec la même résolution chevillée au corps.

 

Le temps parlementaire et les votes unanimes

En 2014, alors Président du Conseil Général,  j’avais été reçu à Pipriac. J’en étais ressorti  admiratif et inquiet bien que le projet de Pipriac faisait alors l’objet d’une proposition de loi portée par le Député Laurent Grandguillaume.

Admiratif devant l’engagement et l’enthousiasme de toutes les forces vives du territoire. Inquiet devant le temps que nécessiterait l’adoption de la proposition de loi et, par conséquent, je mesurais le risque d’impatience puis de désillusion des bénéficiaires potentiels.

Le temps de l’adoption – plus d’un an –  pourtant court,  relativement aux délais demandés par  les procédures parlementaires habituelles,  amena – comme prévu – un peu de découragement, cependant vite surmonté dès l’annonce du vote unanime des deux assemblées.

Myriam El Khomri n’a pas manqué de prendre, très vite, toutes les dispositions nécessaires pour une mise en œuvre très rapide dans les 10 sites retenus pour l’expérimentation pendant 5 ans.

La première visite de la Ministre réservée à Pipriac

Et la Ministre  a voulu honorer l’initiative de Pipriac- St Ganton par la première visite qu’elle consacrait à l’un de ces chantiers. Celui-ci étant  considéré par elle, comme exemplaire :

  • Par la mobilisation de tout un territoire
  • Par le regard nouveau porté sur le demandeur d’emploi par la population.
  • La démonstration éclatante que personne ou presque ne se complait dans une telle situation.
  • La rapidité de la mise en place de l’organisme de gestion et de recrutement des premiers salariés en CDI sur des activités non couvertes par l’économie traditionnelle mais utiles et nécessaires à la qualité de vie de la population locale : 75 emplois en CDI seront créés d’ici fin juin 2017

Myriam El Khomri a écouté avec une grande attention les différents témoignages, reconnu le bel engagement solidaire des différents partenaires et apporté des précisions sur le financement par l’Etat de l’opération et les moyens de faire face aux premiers besoins de trésorerie.

L’ardent  défi à relever, ainsi que l’exprimait les premiers salariés, c’est la réussite de l’aventure afin qu’elle puisse,  après son évaluation,  être étendue à l’ensemble de la France en faveur de nos concitoyens sur lesquels s’abat comme une malédiction l’épreuve du chômage.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.